Jean-Louis Sol

Jean-Louis Sol

Comédien, metteur en scène, danseur, chorégraphe, scénographe, directeur artistique, Jean-Louis Sol est quelquefois musicien ; Il a composé plusieurs musiques de scène et notamment la bande son de Les émigrés de Morzek par le TQM… Certains ont accompagné ses propres mises en scène (Femme fatale en ses mémoires, Le trésor des six reines, Moi je crois pas !…). Il a également écrit la musique originale du DVD joint au livre Résistante un jour, résistante toujours aux éditions l’Harmattan. Il signe l’accompagnement musical des chansons du spectacle Petit Clown in the Moon ainsi que plusieurs autres morceaux.

EN SAVOIR PLUS :

Formation : Premier prix d’art dramatique du Conservatoire national de Région de musique et d’art dramatique de Montpellier ;  diplômé de l’Ecole de Danse Classique  de Monte Carlo ; stages sous la direction de : Bernard Avron, Marika Besobrasova, Micheline Chadova, André  Crocq, Raymond Girard, Margareth Pikes…

A enseigné :  La danse dans des écoles de danses privées, l’art dramatique dans trois lycées de Montpellier et à l’Université Montpellier 1.

A travaillé pour les entreprises de spectacle suivantes : Centre d’Etudes Dramatiques de Montpellier, Centre culturel du Languedoc, Troupe de la troisième région maritime, ballets d’ Occitanie, Opéra de Monte Carlo, Opéra de Montpellier, Opéra de Sète, Ecoles de Danse (Perrini,Chadova, Authier…), Centre d’Essai de Radio France Montpellier (Carte d’artiste dramatique de l ‘O.R.T.F. n° 2457), FR3 (feuilletons télévisés et pièces radiophoniques), Théâtre Quotidien de Montpellier, Compagnie de l’Echarpe blanche…

Principales mises en scène : Les caprices de Marianne (Musset) ;  Les dactylos  (Murray Schisgall) ; L’éventail (Carlo Goldoni) ;  Jeux de massacre  (Ionesco) ; La guerre de Troie n’aura pas lieu (Jean Giraudoux) ; Le Songe d’une nuit d’été (Shakespeare, dans une traduction de Suzanne de Morlhon) ; L’Alouette (Jean Anouilh) ; Le Tartuffe (Molière) ; Les Femmes savantes  (Molière ; Les Singes savants  (Jean- Pierre Pélaez) ; Dépit amoureux (Molière) ; Antigone (Sophocle-Anouilh) ; L’Avare (Molière) ; Mémoires d’une femme fatale (Augusto Sobral, dans une traduction de Suzanne de Morlhon) ; L’Annonce faite à Marie (Paul Claudel) ; Qui a peur de Virginia Woolf ? (Edward Albee) ; Moi je crois pas ! (Jean-Claude Grumberg)…

Entrepreneur de spectacles : Créateur et directeur artistique de la Compagnie de l’Echarpe blanche ; Rencontres Théâtrales de l’Université Montpellier 1 (festival universitaire et professionnel)

Directeur artistique : Automnales de la ville de Beaucaire (festival Théâtre professionnel) ; Rencontres théâtrales de la ville de Pézenas (festival professionnel de poésie et de théâtre)